Electrolux EIV63343 : Test & avis

Avec la plaque à induction Electrolux EIV63343, vous pouvez combiner deux zones de cuisson séparées en une seule grande surface grâce à la fonction pont. La température et le temps de cuisson étant automatiquement ajustés, cette fonction est idéale pour la plupart des planchas ou cocottes. Le système de connexion Hob2Hood® vous permet de connecter votre hotte aspirante à distance. La plaque s’allume donc, ajuste automatiquement l’extraction et la luminosité au processus de cuisson en cours. Voyons ensemble ses caractéristiques et ses performances de cuisson.

Electrolux EIV63343

D’un point de vue purement esthétique, il faut avouer que la cuisinière à induction Electrolux EIV63343 se démarque de la concurrence. Le constructeur suédois a abandonné les cercles ou les carrés – souvent utilisés pour indiquer les emplacements des capteurs – pour de simples lignes formant des étoiles à trois branches.

Electrolux EIV63343La série de cartes donne à l’Electrolux EIV63343 un look très moderne. D’accord ou pas, on ne peut qu’applaudir ces efforts qui donnent à la cuisinière à induction un look très moderne. En revanche, il est parfois difficile de placer la parabole directement au-dessus du capteur, ce qui réduit l’efficacité de l’écran. Lors de la première utilisation, assurez-vous que les récipients sont placés correctement !

Il est parfois difficile de placer la vaisselle correctement. Le design de la cuisine s’écarte un peu du schéma traditionnel vu sur de nombreuses assiettes auparavant. En fait, dans l’Electrolux EIV63343, chaque inducteur a son propre régulateur de puissance.

Vous n’avez donc pas besoin de sélectionner la zone de paramétrage avant le réglage, car une pression sur le contrôleur sélectionne automatiquement l’inductance. Seule la sélection de la zone double (deux inducteurs gauches travaillant ensemble) doit être effectuée en appuyant sur l’icône appropriée sur le panneau.

Electrolux a opté pour un système de régulation de puissance glissant. Electrolux EIV63343 a opté pour un schéma de contrôle de puissance quelque peu bâtard. La zone sensible peut être utilisée comme curseur en la faisant glisser vers la droite pour augmenter la puissance et vers la gauche pour la diminuer.

Mais grâce aux chiffres imprimés à proximité de cette zone, vous pouvez sélectionner directement la puissance simplement en appuyant sur la zone sensible proche de la surface sélectionnée.

Electrolux EIV63343Malheureusement, comme pour le Whirlpool W Collection SMP 658 NE C IXL, la zone sensible pour les 14 puissances disponibles est quelque peu étroite et la sélection du niveau 11 (entre autres) n’est pas si facile, car il ne s’affiche pas sur le panneau de commande. On aurait apprécié les boutons « Plus » et « Moins » (comme sur le Samsung NZ63N9777GK) pour des réglages plus simples.

Les informations de minuterie sont bien séparées des informations de niveau de puissance. Chaque zone de cuisson dispose d’une minuterie indépendante pouvant durer jusqu’à 99 minutes.

L’inducteur approprié est sélectionné en appuyant plusieurs fois sur l’horloge. On passe d’une famille à l’autre, symbolisée par une petite diode rouge. Enfin, modifiez la durée avec les boutons « Plus » et « Moins ». Difficile de simplifier les choses.

Performances de la plaque à induction Electrolux EIV63343

La plaque Electrolux EIV63343 développe une puissance maximale de 7200 W répartie sur trois inducteurs, deux à gauche (diamètre 21 cm) et un à droite de 3600 W (28 cm).

Tous les trois ont 14 niveaux de réglage, tout comme l’accessoire, et les deux zones de gauche peuvent être combinées en une zone de cuisson suffisamment grande pour accueillir un long poisson ou un gros article.

Electrolux EIV63343Donc sur le papier l’Electrolux EIV63343 est moins riche qu’un modèle très fantaisiste comme le Whirlpool W Collection SMP 658 C NE IXL. Cependant, lors du choix d’une table de cuisson, le plus important est l’efficacité de la cuisson.

En mode boost, le gros inducteur Electrolux EIV63343 met 5 minutes et 25 secondes pour chauffer 3 litres d’eau de 25 °C à 95 °C. Il faut attendre encore 25 secondes pour atteindre 100 °C. Bien qu’il soit le plus rapide (Brandt BPI6315B est toujours le plus rapide), ce modèle Electrolux est assez efficace dans cet exercice.

Electrolux tolère assez bien les basses températures. Après deux heures de cuisson à la puissance la plus faible de l’un des deux inducteurs de gauche (puissance la plus faible), la température à l’intérieur du récipient n’atteint que 63 °C.

Certes, les tables de cuisson Samsung (notamment la NZ63N9777GK) sont encore plus performantes dans ce domaine, mais encore une fois, l’Electrolux EIV63343 n’a pas à rougir de la concurrence.

De son côté, son gros inducteur assure une température relativement homogène à l’intérieur du réservoir. Il est vrai que l’on remarque tout de même une zone un peu plus fraîche sur les bords, mais ce n’est pas anormal. De plus, en raison des différences de température relativement faibles, tous les aliments doivent cuire uniformément sans qu’il soit nécessaire de les déplacer pendant la cuisson.

On retrouve un schéma identique pour les petites inductances. Cependant, la différence de température entre les parties chaudes et froides est un peu plus prononcée. Cela est dû à la plus petite taille de l’inducteur, dont la sphère d’influence magnétique est inévitablement réduite.

Electrolux EIV63343Il semble que lors de l’utilisation de cette zone de cuisson, il soit nécessaire de remuer fréquemment les aliments dans la casserole (par exemple les pommes et les noisettes) pour qu’ils brunissent uniformément. L’utilisation d’une casserole ou d’une poêle (notamment pour chauffer des pois) ne doit pas vous exposer à ces dangers.

Nous avons voulu mesurer l’homogénéité de la zone jumelle des petites inductances de gauche. Comme c’est souvent le cas, la zone située entre deux aimants présente une température bien inférieure à celle mesurée dans son voisinage.

Si vous utilisez un récipient très long comme un aquarium, il est susceptible d’être endommagé, car il est souvent difficile d’y déplacer la nourriture. En revanche, il ne doit pas gêner la cuisson des plats avec une sauce à cuisson lente qu’il faut remuer régulièrement.

Fonction Hob²Hood

La fonction Hob²Hood est apparue il y a quelques années. La plaque communique avec la hotte aspirante par des signaux infrarouges. L’idée est d’ajuster automatiquement la puissance d’aspiration de la hotte au niveau de puissance de l’inducteur réglé par l’utilisateur.

Si l’idée est séduisante, il reste quelques écueils, le principal étant la compatibilité des appareils. En fait, cette technologie ne fonctionne qu’avec les plaques de cuisson ou les hottes Electrolux.

Pour l’utiliser, vous devez vous procurer la hotte et la table du fabricant suédois. De plus, la puissance de l’inducteur seule ne peut pas être utilisée comme un indicateur fiable de la modulation de la puissance d’aspiration.

Nous n’avons pas pu tester la fonction Hob²Hood, car nous n’avons pas de hotte compatible dans le laboratoire. En effet, la manipulation pour activer cette option est très simple, puisqu’un simple appui sur le bouton dédié suffit à poursuivre la connexion entre les appareils, ce qui peut être un avantage par rapport aux autres solutions de ce type.

En effet, il faut généralement connecter ces appareils (compatibles entre eux) à Internet à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette équipés d’une application développée par les constructeurs.

Consommation

Poussée à la limite, la carte atteint une puissance maximale de 6692 watts, grâce à laquelle il est possible de travailler avec une double zone à puissance maximale (14) ainsi qu’avec une Electrolux EIV63343grosse inductance en mode booster.

La table de cuisson Electrolux EIV63343 utilise 0,35 kWh pour élever la température de 3 litres d’eau de 25 °C à 100 °C. Dans notre comparatif, cela en fait l’une des tables de cuisson qui consomment le moins d’énergie pour cette tâche.

Bruit

Les tables de cuisson à induction ne sont pas des appareils bruyants et l’Electrolux EIV63343 ne fait pas exception. À pleine puissance, le niveau de bruit ne dépassera pas 45 dB (A). On entend le craquement désagréable que provoque le courant électrique lors de son passage dans les inducteurs, mais il dérange quand même trop.

Commentaires client

  • Anthony : Commenté en France le 5 novembre 2021

Excellente plaque

Intuitive et design excellent produit je recommande

  • Client d’Amazon : Commenté en France le 8 août 2019

Belle présentation

j’avais déjà une plaque à induction de cette marque et j’en étais satisfait

Foire aux questions et réponses

Question : Bonjour, la plaque fait-elle des bip sonore quand on appuie sur les touches tactile ? J’en ai besoin car je suis non-voyante.
Réponse : Oui, il y a des bips, mais d’un seul type quelque soit la touche/fonction utilisée (sauf la minuterie).Par contre il n’ y aucun repère autre que visuels sur la plaque (pas d’équivalent en Braille a coté des touches par exemple)
 
Question : Si nous faisons l’achat, recevons nous une facture avec tva. merci
Réponse : oui

Avantages et inconvénients de la plaque à induction Electrolux EIV63343

Avantages :

  • Plaque simple à prendre en main.
  • Montée en température rapide.
  • Respect des faibles températures.
  • 14 niveaux de puissance disponibles.
  • Relativement peu gourmande en électricité.

Inconvénients :

  • Placement des ustensiles parfois délicat.
  • Réglage de la puissance peu pratique.

Avis sincères de la rédaction sur la plaque à induction Electrolux EIV63343

La plaque de cuisson à induction Electrolux EIV63343 fait ce pour quoi il est conçu, et il le fait bien. La température monte rapidement sans utiliser beaucoup d’énergie. N’oubliez pas non plus de maintenir la température basse lors du réglage à faible puissance.

La plaque Electrolux EIV63343 joue la carte de la simplicité et abrite trois cheminées (dont deux peuvent être connectées entre elles). Bien sûr, tout n’est pas parfait, car les motifs sur la surface du verre ne facilitent pas le positionnement de la vaisselle.

De plus, l’évaporation des deux zones de gauche s’accompagne d’une faible uniformité de température dans les cuves, ce qui est de toute façon une faiblesse de beaucoup d’autres plaques à induction.